dimanche 31 mai 2009

la muraille de Chine est tombée


Du coin en bas à droite part une fuyante faite de buis taillés. La pente ainsi accusée laisse pourtant une Renault 16 prendre de la vitesse.
Une barre immense et haute soulignée de fines lignes rouges est un barrage au ciel. Les trottoirs sont larges et généreux et pourtant peu de monde les arpente. Nous sommes à Saint Etienne dans le quartier du Montchovet, sur le boulevard de Fraissinette. C'est charmant ça comme nom.
Cette barre si j'ai bien suivi est détruite. C'était l'une des plus grandes d' Europe et 4 explosions l'ont réduite à rien. 
La même histoire partout. Les quartiers difficiles.
Ce bâtiment avait reçu le baptême avec ce nom qui dit beaucoup : la muraille de Chine.
Une frontière longue, infinie et immuable. Et boum. 
Une édition la Cigogne en H Color expédiée en 1972.

1 commentaire:

grosse bourse a dit…

C'est marrant, cette barre chocolatée (si je puis dire, pour ajouter un peu de poésie à un espace qui en est dépourvu) ressemble étrangement à la barre de la faculté Saint Charles à Marseille, qui m'est assez coutumière puisque je m'y rends souvent.

Ce d'une part l'architecture réelle mais aussi l'architecture que mon souvenir en avait gardé qui m'a fait faire le rapprochement entre ces deux géants.
C'est tout ce que j'ai pu trouvé sur google image :

http://lesbleusgepaca.free.fr/greve_facStCh.jpg


L'hopital de la Timone est pas mal non plus dans son coté droit :

http://farm4.static.flickr.com/3143/2779932663_aba38b2b96.jpg?v=0

A vrai dire, énormement de batiment ressemble à la plus grande barre d'Europe et il serait peut être amusant de trouver une liste de ses comparses à travers la ville !