vendredi 11 juin 2010

Hansjörg Schneider gratte et coupe

Hansjörg Schneider est un artiste allemand.
les fidèles le connaissent et savent bien qui il est. Les autres iront ici ou encore ici.
Je reçois en échange de quelques cartes postales françaises envoyées à Hansjörg, une bien belle réponse avec deux exemples de son travail sur les cartes postales.
D'abord une vue irréelle du marché de Royan qui dit bien la compréhension qu'a Hansjörg de l'architecture du bâtiment.


Dégagée du ciel, dégagée du sol, la coquille flotte dans un éther de mine graphite. Ce brouillard gris que le papier délicatement arraché autour de la forme donne à voir place soudainement cette construction dans une ambiance un peu minérale et crayeuse.
Cette vision est bien celle d'une coquille de nacre, d'un galet trouvé sur la plage.
Par transparence, la vue du verso est aussi très belle et fantomatique.


Pour l'autre carte postale, nous sommes un peu plus dans le registre de l'artiste avec des découpes judicieusement effectuées directement dans la carte postale.
On sait que l'artiste procède ainsi pour donner à voir dans de monumentaux découpages de papier blanc les architectures uniquement par l'apparition des ouvertures dessinées par les vides des découpages.
Comme il est difficile de vous montrer cette carte postale j'ai tenté deux approches, d'abord descriptive :


Puis un peu plus fantasque en tentant de remplir les vides du découpages par l'architecture de Le Corbusier à travers d'autres cartes postales :
Voyez :





Alors il est grand temps pour moi de remercier Hansjörg, de dire la chance que j'ai et que bien évidemment cela me donne furieusement envie d'envoyer en Allemagne de nouvelles cartes postales !

4 commentaires:

nora falchero a dit…

c'est magnifique!

herran a dit…

Magnifique découverte !
Merci David !

Lara a dit…

Très beau

Lara a dit…

Très beau !