samedi 15 mai 2010

trouver, trier, publier


Voici le genre de stand qui, le matin, m'effraie en même temps qu'il me réjouit...
J'ai regardé toutes ces cartes postales...
Environ une heure et demie de tri...
Pour finalement n'acheter que celles-ci :


Ce qui est déjà pas mal non ?
Alors voyons un peu comme ça, sans plus attendre :


Une carte postale Combier nous montre le Centre Mondial de recherches contre le Cancer. Elle est datée de 1976 et les architectes sont nommés, messieurs Bourdeix, Guillot de Lyon et monsieur Mendelssohn de Sèvres.
Le petite volume cylindrique s'oppose bien à la tour. Rien d'extraordinaire mais une belle image.
Une chose plus spectaculaire :


Nous sommes à Portoroz en Slovénie.
Incroyable construction semblant faire la falaise, la doublant sur la pente en appui !


Quelle manière incroyable de faire du paysage !
Cela n'est pas sans vous rappeler cela sans doute, l'architecture de l'Hôtel Président par Paul Balev.
Mais qui est l'architecte de cette audace topographique ?
Revenons en France :
Une belle carte postale du Forum des Halles dans une édition Chantal, envoyée en 1980.
Ce qui est aussi surprenant c'est que la correspondante nous parle du lieu en termes enjoués.
Promenade d'aujourd'hui, c'est sensationnel cet ensemble, dans ce quartier si agréable où nous nous sommes revues petites filles avec Evelyne, autour du trou des hall...
Elle a raison Colette et on devrait tous revoir bientôt le trou des halles !
Du beau :


Lyon, la Part Dieu, L'auditorium.
Toujours aussi impressionnant, ce monument brutaliste extrêmement sculptural me laisse à chaque fois que je le vois sans voix.
Les architectes sont nommés sur cette belle carte postale Trolliet, il s'agit de messieurs Delfante et Zumbrunnen malheureusement orthographié Zumbrennen !
Pour finir et faire écho au dernier post de Jérémie sur son blog, voici le Viaduc de Polcevera à Gênes (Genova).


La longueur ? 1.102 m !
Je vous laisse choisir votre lieu préféré, dessus cette rocade ou bien dessous ?
J'aime beaucoup le filage des feux des automobiles comme des tubes néon infinis...
Le reste des cartes postales sera distillé au compte-gouttes tout doucement...

3 commentaires:

herran a dit…

Bonjour David,
L'auditorium Maurice Ravel où je suis abonnée : ses architectes : Pottier, Rechsteiner, Delfante et Caille... mais pas de Zumbrunnen : lui nous a laissé comme testament incomplet les deux barres du projet "Moncey-Nord" et aussi d'autres réalisations que vous connaissez comme l'élégant parking hélicoïdal.
bonne journée

Liaudet David a dit…

ah...l'éditeur de la carte postale a donc fait une faute d'attribution et une faute d'orthographe...et je n'ai pas été assez prudent en le suivant !
Je corrige avec le prochain message !
Merci de cette vigilance !

grossebourse a dit…

Quelle belle pêche !
Je vois que la pêche fut excellente pour toi aussi :)
Je ne te féliciterai jamais assez pour la pertinence de tes clin d'oeil (comme à chaque fois).

Le pont que tu as mis en image ici est quelque chose d'unique !
Tandis que beaucoup dormais dans le car, je l'avais remarqué dans l'attente de l'arrivée sur Gênes. Un monstre. Il est magnifique. As tu remarqué ce jeu de poteau élancés sur une des partie. Ce pont est vraiment pas mal. Sur une partie il tient par une série de poteaux et sur l'autre pas trois gros monstres de béton armé qui monte jusqu'au ciel. Liés par quelques câbles énormes (je peux te le dire, en passant de près il sont vraiment énormes) le dernier des trois monstres de béton armé est encore plus gros que les deux premiers. On ne le voit pas sur ta carte postale mais c'est flagrant en vrai. Ce dernier supporte aussi bien plus de longueur que les deux autres(ce qu'on ne voit pas également sur la carte) c'est pour ça qu'il est plus gros .
Si tu vas un jour à Gênes, tu le verras. Dans ça toute grande majesté, il est splendide !

Ensuite, l'auditorium de Lyon ! hallahla ! Quelle beauté ! Effectivement, "quand on le voit on reste sans voix " (bien vu le jeu de mots).
Je ne l'avais jamais vu comme cela, d'un point de vue éloigné et dans son ensemble.
Mille merci pour cette carte ainsi que pour l'indication des architectes (que je vais m'empressais de taper sur google).
Ce bâtiment, c'est du très très grand art. Si tu ne l'a jamais vu en vrai, vas y avant de crever ;D C'est une bête sauvage en liberté.