samedi 22 mai 2010

machin nautique

Si on aime le presque, l'hésitant, l'ironie facile...
Si on aime jouer au jeu des ressemblances ou au contraire des différences, on aimera ça :


Nous sommes en Espagne devant le club nautique à Empuriabrava sur la Costa Brava.
Un machin qui ressemble à une ziggourat trop courte juchée sur les ponts d'un paquebot.
Et je ne sais pas trop quoi en penser.
Si je veux jouer, je trouve cela, oui drôle, un rien forain un rien... rien.
Par contre si je veux avoir la dent dure je trouve cela un peu joli, enfantin, un truc pour les gosses.
Je ne sais pas pourquoi, des fois, ça ne passe pas.
Pourtant il n'est pas méchant ce truc, il ne veut de mal à personne. Il tente un accouplement étrange, marin et archéologique, qui pourrait me plaire.
Mais non.
Ça ne passe pas.
Je lui ai tout de même donné sa chance, je vous le montre. Et vous ?
Pour les adorateurs de la tour de Babel ornée d'un phare je vous propose la version nocturne avec coucher de soleil.


A moins que cela ne soit le lever...
Mais là, vraiment j'en ai rien à battre !
Au dos, une fois de plus Franco s'est pris le tampon de la poste en pleine figure, c'est souvent réjouissant l'Espagne.

2 commentaires:

Alice a dit…

Votre site est une mine... Je passe souvent en silence, mais chaque fois vos trouvailles m'enchantent ! Merci et à très vite ;-)

Liaudet David a dit…

merci Alice de votre fidélité silencieuse !
au plaisir de vous revoir.
je creuse la mine, promis.