samedi 13 mars 2010

la machine à inciser la ville

L'année dernière Monsieur Parent m'a envoyé une carte de vœux sur laquelle, dans un rêve palpitant, il imaginait par le dessin une machine terrible capable d'inciser la ville pour y retrouver des failles et des canyons gigantesques mais surtout libérateurs.
Cet engin monstrueux mais nécessaire, comme toutes les utopies d'ailleurs, j'avais eu envie immédiatement d'en réaliser une maquette.
Ce que je fis et je l'offris bien évidemment à... Monsieur Parent qui la conserve jalousement pour que, le jour venu nous puissions la montrer aux ingénieurs et aux politiques qui devront bien se résoudre à la fabriquer, cette fois à l'échelle 1.
Voyez :






Mais comme Monsieur Parent est un homme poli, lorsque des visiteurs viennent le voir, il a la gentillesse de montrer cette réalisation afin de bien faire passer le message.
Et le voilà photographié par une visiteuse, la machine à la main et les dessins à proximité, faisant ainsi vibrer un peu plus l'utopie et le réel.



Et comme c'est lui qui me le demande, je ne peux lui refuser de vous montrer cette photographie.
Vous comprendrez ma joie, j'en suis certain. Ce photomontage est de Marie Cerbin.

1 commentaire:

grossebourse a dit…

J'aime ce principe. inciser la ville.
Cette machine est belle dans sa simplicité. Peut être un peu naive mais vraiment destructrice.

Si elle existe un jour, il faudrait l'utiliser pour détruire les immeubles destiné à l'économie.