mercredi 6 janvier 2010

Lahr, Glocken Gruppen

Il y a peu j'ai reçu ça :


Et aujourd'hui alors que je tente un index des articles de ou sur Claude Parent dans mes Architecture d'Aujourd'hui je trouve à la page XIX du numéro 115 de juin-juillet 1964 quelques informations mais bizarrement pas de nom d'architecte !
le petit texte nous dit :
"C'est l'Office de Construction d'état de Fribourg qui a conçu ces 120 appartements dont 72 groupés en trois tours identiques. Ces tours de huit étages situées à l'entrée de la ville forment accent dominant. Elles abritent 48 trois pièces et 28 deux pièces. Il est à noter qu'aucune pièce n'a de fenêtres en façade, toutes donnent dans sur un espace extérieur à la fois loggia et balcon ouvert. Le rez-de-chaussée est traité en pilotis."

Au fait nous sommes à Lahr, Allemagne devant les "Glocken Gruppen".





Évidemment on a du mal à croire que seul ce balcon éclaire les appartements surtout vue la hauteur bouchée du garde-corps.
En tout cas la silhouette générale en pomme de pin est bien curieuse et drolatique. J'aime assez ce dessin et aussi l'emprise au sol limitée avec des petits piliers très aiguisés.
Cela a mérité en son temps un article dans la revue, ce qui pourrait bien être bon signe. Mais je l'avoue difficile de voir et lire l'architecture ainsi, du moins pour moi.
Me reste une image, celle d'une construction atypique mais aussi et c'est le paradoxe, bien marquée et ce mystère du nom du ou des architectes qui ont pensé sans fenêtres excessives...
En tout cas la carte postale qui appartient à la collection l'industrielle de la photo à Metz ne donne ni date ni référence.
Le point de vue est remarquable sachant à la fois détailler le premier immeuble et l'installer avec ses congénères. Pourtant tout cela est imprimé chichement sur un papier très léger qui me fait penser aux pays de l'est. Étrangeté là aussi...

3 commentaires:

Douchet a dit…

J'ai 3 diapo de 1967 sur ces tours situées Canadaring à Lahr. Ma cousine militaire FFA occupait un des appartements.Mes souvenirs laissent une ouverture de balcon large et des pièces qui ne manquaient pas de clarté.

Anonyme a dit…

J'ai habité dans l'une de ces tours de 1962 à 1964. Les appartements étaient lumineux. Elles étaient habitées principalement par des militaires américains de la Base américaine de Lahr et par des familles de militaires français

Liaudet David a dit…

merci pour ce témoignage.
Bien à vous.