jeudi 1 octobre 2009

les boules allemandes et foire japonaise

Parick Gaïaudo qui sait allier regard affûté et danse improvisée nous livre quelques réflexions sur le dernier message.
Il croit percevoir en effet dans le Kugel-Pavillon une ressemblance avec le pavillon allemand (aussi kugel) de la foire internationale d'Osaka.
Mais...
Il me suffit de sortir de mon classeur "Foires-expositions" les cartes postales sur celle d'Osaka pour immédiatement contrecarrer cette proposition.
On y voit en effet le pavillon allemand au milieu de la foire, qui ressemble d'ailleurs à un étrange parking à folies architecturales toutes les plus... fantaisistes les unes que les autres.
Mais regardons ce pavillon allemand :


Ne vous rappelle-t-il pas un certain ingénieur américain ?
On peut déduire que la boule fut et reste d'ailleurs une sorte de must de la modernité. Cela n'est pas nouveau et Boullée en son temps nous fit déjà le coup de ce genre géométrique pur.
Commençons la visite, nous sommes en 1970 :


le pavillon soviétique.


le pavillon Ricoh


le pavillon italien qui n'est pas de Claude Parent mais de Renzo Piano et pourtant...


une vue globlale avec le pavillon flaque d'eau canadien.


le pavillon anglais, certainement, dans sa rigueur, l'un des plus beaux. Mais qui est l'architecte ?


le Sumitomo Tale pavillon


le pavillon du Japan Gas Association, une euh...drôlerie...


le pavillon de la Monopoly Corporation qui promeut la... cigarette !

Voici une image envoyée par Patrick de l'intérieur du pavillon allemand qui accueillit en son temps un concert de Stockhausen :



3 commentaires:

Raphaël a dit…

Pas de pavillon français ?

Liaudet David a dit…

Oui, je me suis posé la même question...
je n'ai pas de cartes postales le représentant mais je suis certain que la France a du produire aussi son machin.
Qui aura une belle image ?

Claude Lothier a dit…

Buckminster Fuller mériterait peut-être une entrée ? Tu ne fais qu'une allusion à ce génial visionnaire sans citer son nom.