dimanche 27 avril 2008

Taillibert chez nos cousins




Dans la suite du vrac du jour voici des cartes de Montréal qui nous montrent le célèbre stade olympique. C'est superbe, entre un Niemeyer extra-terrestre et un gros insecte marin. C'est lyrique, organique, et structurel. Mais ce fut cher, très cher...
Le toit de tissu se replie comme un parapluie tiré par les câbles en haut de la tour.
Nous devons à Roger Taillibert la belle piscine de Deauville, magnifique coque de béton blanc. Mais de qui est le village olympique pyramidal ? de Monsieur Taillibert ?
La carte postale du stade olympique est une édition fotopage collection mais n'est pas datée. Celle du village olympique est une édition Ecusson d'Or et envoyée en 1986. La vue aérienne du même village est une édition des messageries de presse Benjamin en plastichrome imprimée aux U.S.A.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

les architectes de ces pyramides sont Roger D'astous et luc Durand.

benoit

Liaudet David a dit…

Merci Benoît,
Il est à noter que nous venons de parler de Roger d'Astous il y a peu dans le message du mercredi 9 avril qui nous montre la tour "le chateau Champlain".
David

Alan Aubry a dit…

Quelques petites infos supplémentaires concernant ce bâtiment, que j'ai visité en 2002 avec mon petit troupeau.
A noter qu'il y a un ascenseur extérieur qui court sur la dorsale du mât et qui permet d'accéder à une salle qui offre un beau point de vue sur Montréal.

Au dire de nos amis locaux, ce bâtiment a été un gouffre financier et la très belle idée du toit souple repliable n'a jamais vraiment fonctionné (ou pas bien longtemps).

Aujourd'hui, cet endroit n'est plus sportif, c'est le « Biodôme » où l'on peut découvrir en famille la faune et la faune du nord, mais aussi d'autres endroits du monde.
Une balade très sympa en famille, mais de l'intérieur, rien de transparaît de l'audace extérieure.

J'ai quelques photos à la maison.

Alan