vendredi 30 juillet 2010

Fabuleux Skateboarding 3D de Sebastian Denz


Pendant notre voyage d'études en Espagne, j'avais découvert ce livre dans l'exposition consacrée aux livres de photographie au sein du Photo-Madrid.
J'en avais rêvé.
Le livre d'un grand format et d'une qualité d'impression irréprochable présente des photographies de Sebastian Denz en anaglyphe (vision du relief) de skateurs en plein action ou au contraire posant d'une manière égale devant l'objectif stéréoscopique de Monsieur Denz.
La qualité du relief est vraiment magnifique ce qui parfois avec ce genre de procédé est un peu difficile.
Ici rien à dire, chaussé des lunettes rouges et vertes mise à disposition dans l'ouvrage on est saisi par la grande présence des protagonistes dans l'univers urbain du skate.


Je vous ai déjà dit que j'aimais les skateurs et combien je les enviais. C'est en fait ce livre que j'attendais pour faire l'article consacré à Jérémie avec ce petit montage.


Dans ce livre on peut reconnaître quelques lieux importants de l'architecture comme le Volcan de Niemeyer au Havre. D'ailleurs le photographe a fait des études d'architectures et cela explique un peu certainement son goût pour les spots bien marqués de ce point de vue.
Il me semble également reconnaître le toit de la cité radieuse à Marseille. Mais j'ai un doute que Jérémie lèvera.
En tout cas, je reste sur le derrière !
Je réalise depuis maintenant plus de dix ans des vues stéréoscopiques et je sais la difficulté qu'il peut y avoir à ce genre d'entreprise. Mon brave Vérascope Richard (50 ans) serait bien trop faible je crois pour ce type d'images.
Mais au-delà de cette question, reste l'exploration d'un univers urbain que j'aime. Je crois que finalement comme avec les photographies de Monsieur Darzacq, cette question d'une liberté corporelle dans la ville me fascine moi qui suis si empoté.
Je remarque aussi que dans cet ouvrage, les skateurs ne sont pas de jeunes adolescents mais des adultes jeunes certes mais dont on sent la grande expérience. Je ne sais pas s'il s'agit d'amis du photographe ou de rencontres heureuses sur les spots (!).
C'est un superbe livre, une mécanique visuelle donnant envie de voir, regarder et glisser au travers de la ville. Et tomber aussi... sur le derrière!
J'essaie de vous donner un aperçu mais sans lunettes anaglyphiques vous ne verrez pas le relief; mais on en a tous une paire qui traîne quelque part, et surtout cliquez sur les images pour les agrandir :

Est-ce bien le toit de la cité radieuse à Marseille ?

ici c'est bien le Volcan de Niemeyer au Havre :






Pour Jérémie un spot marseillais qu'il connaît peut-être :




l'une des images que je préfère, du skate en forêt :



Skateboarding 3D
de Sebastian Denz
éditions Prestel
2010
disponible sur Amazon...

3 commentaires:

Alan Aubry a dit…

Oulala je suis jaloux là !
Quand j'ai decouvert son boulot l'année dernière j'avais adoré, là je plongerai bien dans ton livre !
Tu passes qd à la maison pour négligemment l'oublier sur mon bureau ?

grossebourse a dit…

Waou...C'est beau.
Merci d'avoir parler de ce livre qui semble tellement précieux et impeccable.
Pour répondre, la superbe image de l'athlète s'élançant dans le ciel bleu et bien du toit du corbusier. Ces volumes simples et géométriques sont reconnaissables, la pureté des formes, ainsi que leur peau. Cette photo est exceptionnelle. Elle est le mariage divin de l'architecture et de la planche de bois.
Ensuite, le bâtiment de nemeyer au havre est connu dans le monde du skate, on le voit dans pas mal de vidéos. Ce bout d'architecture, où le plan incliné viens directement au contact du sol est si rare. De plus rien n'empêche au skate d'y monter, ca aussi, c'est si rare. Donc ce bâtiment blanc de nemeiyer est un miracle de beauté.

Après tu m'en pose une bonne. J'ai pas mal réfléchi sur où pouvait ce trouvait l'image que tu me montre, dans un décor de ruine et d'aglos. Et final, je pense que c'est...à la Caverne ?

Mais j'en suis pas du tout sur, toi tu sais ?

grossebourse a dit…

Salut david !

Je voulais savoir : Ou tu t'es procuré ce livre et pour combien ?

merci