vendredi 21 août 2009

Renault 16 et Kyklos


Il avait choisi la couleur de sa Renault 16 sur un catalogue bien présenté par le vendeur, un rouge chaud et métallique. Sa voiture était un beau dessin de Philippe Charbonneaux et Gaston Juchet dont il savait apprécier l'audace du design offrant pour la première fois un hayon arrière que l'on surnommait la cinquième porte. Il avait besoin d'une routière car tous les étés, il faisait la tournée des plages et surtout des discothèques dans lesquelles il se produisait.
On ne disait pas encore DJ à l'époque, mais il savait apporter les derniers morceaux à la mode et tout le monde l'appréciait pour cela.
Il gara donc sa nouvelle auto devant la discothèque le "Kyklos" de Port Leucate. C'était une belle boîte de nuit dont il aimait l'architecture particulièrement originale oscillant entre Afrique du Nord et Grèce.
Il n'était pas sûr que l'architecte soit Monsieur Candilis. On pouvait à l'époque bien jouir des formes et volumes de l'architecture pas encore embarrassée d'une terrasse des plus laides.
Au Kyklos, il pouvait aussi trouver ses chemises hawaïennes directement importées des U.S.A.
Il n'envoya pas cette carte postale des éditions de France en Italcolor. Il ne savait même pas qu'elle existait.
Il revendit sa 16 deux années plus tard pour une berlinette Alpine, il faut dire qu'il gagnait bien sa vie. Il alla s'écraser contre un platane sur la Nationale 7 juste à la sortie de Ris-Orangis. Il n'avait pas vu le camion du chantier d'un supermarché.

2 commentaires:

josué a dit…

Et il s'en est sorti vivant ?

Liaudet David a dit…

Oui, j'ai encore besoin de lui pour d'autres cartes postales...