mercredi 5 mars 2008

le front de Seine c'est beau grenelle




Oui j’en ai marre.
Oui je veux dire que, certains comme moi aimons le front de Seine, sa dalle et ses immeubles. Comment ne pas jubiler devant (dessous) l’extraordinaire Tour Totem de Messieurs Andrault et Parat ? Comment ne pas aimer le jeu élégant de la multitude de téléviseurs rouges en façade du Novotel dessiné par Messieurs Julien Pleven et Jean-Claude Le Bail ? Comment ne pas aimer s’asseoir dans le hall d’entrée de l’immeuble Perspective et se retrouver à la fin des années 70 ?
La dalle n’est pas un lieu désert et froid. C’est un lieu tranquille sans pression automobile.
J’aime m’y promener. (même sensation à Mériadeck à Bordeaux). En ce moment il y a des travaux pour redonner dit-on de la vie. Je crois qu’il s’agit surtout d’une pression commerciale. Il devient rare de jouir de la pure géométrie du construit, du jeu subtil des ombres, des lumières et des hauteurs sans enseigne, sans verdure excessive, juste avec un corps en marche au milieu des formes. Je ne possède pas de cartes postales des immeubles isolés et il devient rare de trouver des cartes du front de Seine, malheureusement...
Je vous propose :
1 : une carte postale Guy photographiée par P.Viard ; Superbe effet de soleil sur Totem. Pas de date.
2 : une carte postale Yvon photographiée par J.L Schmidt qui est superbe ; Quel point de vue ! Admirez le beau dessin sur la dalle. Magnifique balcon sur la Seine.

1 commentaire:

Antoine a dit…

Le problème des dalles, c'est qu'elles ne sont jamais terminées. La dalle de Beaugrenelle devait aller jusque la Seine, pour avoir du sens. Résultat, un lieu vide, froid, angoissant. Comme à Nanterre, on ne sait jamais quel est le bon niveau. D'ailleurs cette dalle est restée artificiellement "en l'air".
Donc une très bonne idée (enfouir les flux mécaniques) jamais aboutie, donc une très mauvaise idée.
ndlr : bravo pour ton site génial.