dimanche 17 juin 2007

Edmond Lay épargné



Menons une enquête.
J’entends cette semaine mon émission favorite dédiée à l’architecture, celle de François Chaslin : Métropolitains.
Celui-ci évoque la remise de médailles pour architectes, ce qui me passionne peu mais il évoque également un architecte fraîchement médaillé, Edmond Lay dont il nous dit qu’il est l’architecte de la caisse d’épargne de Mériadeck à Bordeaux.
Mon oreille s’ouvre et je songe immédiatement à mes deux cartes postales qui concernent précisément ce bâtiment. Mais j’ai un doute et je sais que ce n’est pas ce nom qui est au dos de mes cartes.
Je n’arrive pas de mémoire à me rappeler ces noms et je dois patienter pour trouver dans mes classeurs les deux cartes postales ; je ne sais d’ailleurs dans lequel chercher et je finis par les trouver dans le volume dédié aux lettres de A à D.
D comme Desgraviers qui est associé à Lerescassoux. Mais point de Edmond Lay...
A qui est due cette erreur ?
Je vérifie sur internet et trouve bien Monsieur Lay comme architecte.
Pourquoi les éditeurs de cartes postales font-ils ce choix d’architectes ? C’est un mystère pour moi mais pour vous ? Qui m’aidera ?
Monsieur Chaslin ? Monsieur Lay lui-même ?
Je me souviens parfaitement du lieu d’achat de ma carte postale (Saint Pierre lès Elbeuf) et de ma joie de découvrir ce bâtiment et mon envie l’an dernier, en séjour à Royan de pousser jusqu’à Bordeaux. Evidemment j’y trouve absolument l’ensemble de mes goûts pour des constructions à la volumétrie puissante, aux matériaux francs et au dessin donnant lecture de la structure. Un brutalisme certain qui me réjouit, je l’avoue.
Oui il exista une époque pour ce genre de construction et une époque pour qu’on les photographie et les édite en carte postale.
J’irai à Mériadeck cette année.

12 commentaires:

Riadh Slimani a dit…

Bonjour, je me présente, je m'appel Riadh.
Je travaille en ce moment autour de Meriadeck, j'aimerai savoir qu'elle est le nom de ce bâtiment ?

Liaudet David a dit…

Je te réponds ici aussi :
il s'agit d'une banque, une caisse d'épargne dont on doit le dessin à Monsieur Edmond Lay, un grand architecte français influencé par F.L. Wrigth.

wAg a dit…

Bonjour,
Le dessin a effectivement était réalisé par Edmond Lay.
Un très grand architecte, atypique dans les orientations de l'architecture française, des années 60 à aujourd'hui d'ailleurs!
J'ai eu la chance de travailler sur lui et de le questionner sur son oeuvre.
La majorité de ses construction se situent dans le sud ouest, si vous avez envie de visiter d'autres lieux, faites-moi signe et je vous aiguillerai avec plaisir. C'est une autre vision de l'architecture, qui questionne encore aujourd'hui puisque qu'il faisait partie des architectes présentés à l'expo de le Cité de l'Architecture, sur l'architecture écologique.

Laurent a dit…

Edmond lay , Oui trés grand archi mais peu connus

Laurent a dit…

Oui Edmond lay très grand archi mais peu connu

Clairdelune222 a dit…

Un beau bâtiment certes et qui n'a pas pris une ride, inspiré par le plan d'un musée de N.Y. Vous devriez voir l'école de la magistrature, qui se situe juste à côté du palais de justice, ébouriffant et sûrement très difficile à entretenir. Juste en face,vient d'être construit un immeuble d'habitation très original, par le revêtement extérieur et que dire de la patinoire et de la nouvelle bibliothèque. C'est le Bordeaux nouveau.

Anonyme a dit…

Bonjour, j aimerais me mettre en relation avec. Lus au sujet du travail d' E Lay . Cordialement AB.

Liaudet David a dit…

bonjour, qui est .lus ?
bien à vous.

Patrick Germa a dit…

Bonjour
j'ai déssiné les plans d'avant projet de la structure et les plans d'execution des éléments préfa.de la caisse d'epargne et aussi de l'irfts a talence c'est beau mais ce fut compliqué.
Vous ne parlez pas de chateau d'eau pourtant lay en en fait d'assez sympa.

Patrick Germa a dit…

Je découvre ce blog et je trouve quelque chose de curieux savez vous quel est le point commun entre les oeuvres de lay et royan ?

Patrick Germa a dit…

Royan a été reconstruit avec une grande participation de l'entreprise "Delbigot" qui a aussi construit et étudié l'irfts de mr Lay et dont les employés ont prefabriqués les pieces du puzzle de la caisse d'epargne dans la société repreneuse de "delbigot".
Delbigot qui est cité dans l'article sur Jean Nouvel est le Delbigot de l'entreprise en question.
Gouts esthetiques de Mr Lay? il roulait a l'epoque en Matra 530 jaune citron.

Liaudet David a dit…

Merci Patrick Germa pour vos commentaires éclairants ! c'est bien d'apprendre des choses des acteurs même ! Merci !